Nesting of more than 22,000 Flamingos at Sahline saltpans, Tunisia

By MaghrebOrnitho | 5 August 2019

Évènement exceptionnel de nidification du Flamant rose dans les salines de Sahline, en Tunisie. (Texte en français sous la vidéo et les photos).

The Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) is a migratory species fairly well studied especially in the Mediterranean basin. The high dispersal capacity of the species, combined with a relatively small number of breeding sites, has allowed great connectivity between the different Mediterranean populations. In fact, all of these populations function as one single metapopulation: there are frequent exchanges of individuals between colonies in the north and south of the Mediterranean, and as far east as Turkey (See, for example, this study for Algeria, and this one for Turkey). As to be expected in this type of metapopulations, there is no genetic differentiation between the different subpopulations (e.g. see this study).

In Tunisia, the Greater Flamingo is an iconic and widespread species in the coastal wetland. The country is known for hosting up to 115,000 Flamingos in winter. It’s also one of the largest ‘kindergartens’ of the species in the Mediterranean, hosting tens of thousands of young flamingos (under 4 years old) before they join a breeding colony to reproduce (either where they were born, or a new colony as this case and the studies cited above show).

Since 25 June 2019, the Association “Les Amis des Oiseaux ” (AAO / BirdLife in Tunisia) has been monitoring and studying an exceptional breeding event at the Sahline saltpans, near Monastir: more than 22 000 flamingos nested here this year. This is a new record for Tunisia, whose largest colony of flamingos ever recorded dates back to 1974 in Chott El Fejaj (Kebili) with about 8,200 chicks. It should be known that in 2017, a first colony was established in the Sahline saltpans and had produced about 2,000 chicks.

Above all, it’s the safety and tranquility of the area (the perimeter is closed to the public and subject to strict and regular controls) as well as the availability of food near the nesting site which have allowed the formation and growth of this important colony.

The reading of over a hundred rings by AAO teams showed that these some breeders were born in flamingo colonies in Algeria, Italy, France and Spain. “The presence of this colony is an exceptional event that should be studied and valued at the national and international level, while ensuring both the conservation of the species and the safety of the Monastir airport, which is right on the edge of the saltpans” said the Association “Les Amis des Oiseaux” in a press release.

In this perspective, a meeting of information and consultation on the feasibility of a ringing (banding) operation of part of the young flamingos, born this year in the Sahline saltpans, took place at the Municipality of Monastir on 31 July 2019. This meeting was held in the presence of representatives of the ‘Compagnie Générale des Salines de Tunisie’ (COTUSAL), the Regional Commissariat for Agricultural Development of Monastir (CRDA), the operator of the airport TAV, the Office of Civil Aviation and Airports (OACA), the Ministry of Local Affairs and Environment (MALE), the Agency for Protection and Development of the Littoral (APAL), the association ‘Notre Grand Bleu’ (NGB), the Municipality of Monastir and ‘AAO / BirdLife in Tunisia’.

A short video showing a partial view of the Flamingo colony at Sahline saltpans. 
Greater Flamingo breeding colony at Sahline saltpans, near Monastir, Tunisia, July 2019 (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)
Greater Flamingo breeding colony at Sahline saltpans, near Monastir, Tunisia, July 2019 (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)
Greater Flamingo breeding colony at Sahline saltpans, near Monastir, Tunisia, July 2019 (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)
Greater Flamingo breeding colony at Sahline saltpans, near Monastir, Tunisia, July 2019 (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)
Reading of colour-rings showed that the breeders were born in Flamingo colonies in Algeria, Italy, France and Spain (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)
Reading of colour-rings showed that the breeders were born in Flamingo colonies in Algeria, Italy, France and Spain (Hichem Azafzaf / Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife in Tunisia)

Nidification de plus de 22 000 Flamants roses dans les salines de Sahline, en Tunisie

Le Flamant rose est une espèce migratrice assez bien étudiée, notamment dans le bassin méditerranéen. La grande capacité de dispersion de l’espèce, combinée avec un nombre relativement réduit de sites de reproduction, a permis une grande connectivité entre les différentes populations méditerranéennes. En fait, toutes ces populations fonctionnent comme une seule métapopulation: il y a des échanges fréquents d’individus entre les colonies situées au nord et au sud de la Méditerranée et aussi loin à l’est que la Turquie (Voir, par exemple, cette étude pour l’Algérie et celle-ci pour la Turquie). Comme on pouvait s’y attendre dans ce type de métapopulations, il n’y a pas de différenciation génétique entre les différentes sous-populations (Voir, par exemple, cette étude).

En Tunisie, le flamant rose est une espèce emblématique et assez répandue dans les zones humides côtières. Le pays est connu pour héberger jusqu’à 115 000 Flamants roses en hiver. La Tunisie est également l’un des plus grands «jardins d’enfants» de l’espèce en Méditerranée, accueillant des dizaines de milliers de jeunes flamants roses (âgés de moins de 4 ans) avant de rejoindre une colonie pour se reproduire (soit où ils sont nés, soit une nouvelle colonie, comme le montrent ce cas et les études citées ci-dessus).

Depuis le 25 juin 2019, l’Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife en Tunisie) surveille et étudie un évènement assez exceptionnel dans les salines de Sahline, près de Manastir : plus de 22 000 flamants roses y nichent cette année. C’est un nouveau record pour la Tunisie, dont la plus grande colonie de flamants roses jamais enregistrée remonte à 1974 dans le Chott El Fejaj (Kebili) avec environ 8 200 poussins. Il faut savoir qu’en 2017 une première colonie s’était établie dans le salines de Sahline et avait produit environ 2 000 poussins.

Ce sont surtout la sécurité et la tranquillité de la zone (le périmètre est fermé au public et soumis à des contrôles strictes et réguliers) ainsi que la disponibilité de la nourriture à proximité du site de nidification qui ont permis à cette importante colonie de s’installer et maintenir dans les salines de Sahline.

L’observation du comportement des flamants de la colonie de Sahline donne déjà des résultats quant à la connaissance des déplacements des oiseaux au niveau local. La lecture de plus d’une centaine de bagues par les équipes de l’AAO a montré que ces nicheurs sont nés dans des colonies en Algérie, Italie, France et Espagne. La présence de cette colonie est un événement exceptionnel à étudier et valoriser au niveau national et international tout en assurant la conservation de l’espèce et la sécurité de l’aéroport de Monastir, qui se trouve jusqu’au bord de la saline.

Dans cette perspective, une réunion d’information et de consultation au sujet de la faisabilité d’une opération de baguage d’une partie des jeunes flamants roses, nés cette année dans les salines de Sahline, a eu lieu à la Municipalité de Monastir le 31 juillet 2019. Cette réunion s’est tenue en présence de représentants de la Compagnie Générale des Salines de Tunisie (COTUSAL), du Commissariat Régional au Développement Agricole de Monastir (CRDA), de l’exploitant de l’aéroport TAV, de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA), du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement (MALE), de l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL), de l’association Notre Grand Bleu (NGB), de la Municipalité de Monastir et de l’AAO/BirdLife en Tunisie.

Le flamant rose est une espèces protégée par la loi tunisienne qui fait partie de plusieurs plans d’action régionaux comme le Plan d’Action pour la Conservation des Espèces d’Oiseaux inscrites en Annexe II du Protocole relatif aux Aires Spécialement Protégées et à la Diversité Biologique en Méditerranée mise en œuvres par le Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP).

Pour toute information complémentaire veuillez contacter le coordinateur de la section scientifique de l’AAO/BirdLife en Tunisie, M. Hichem Azafzaf, au 23 207 238 et azafzaf@gmail.com.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *