Premières observations de la ‘Bergeronnette du Maroc’ en Algérie

By | 26 October 2016

La Bergeronnette du Maroc (Motacilla alba supersonata) est un taxon endémique à l’Afrique du Nord-Ouest. Avant les années 1960, ses zones de reproduction principales sont situées dans la partie ouest du Maroc entre le Haut Atlas et la côte atlantique, ainsi que dans le nord-est du pays. Depuis les années 1960, elle a commencée à coloniser de nouvelles zones vers le sud (Oued Draa), l’est (Tafilalt) et au nord (Oued Loukkos et la côte méditerranéenne orientale) (Thévenot et al. 2003).

En Algérie, ce taxon n’a pas été cité par Isenmann & Moali (2000). Récemment toutefois, ce taxon a été observé plusieurs fois dans la Wilaya de Bechar, à l’ouest du pays. Ces nouvelles observations ont été obtenues par le birdwatcheur algérien Ali Mehadji et son collègue Redouane Tahri depuis au moins 2015 (voir photos). Ali qui a été le premier à attirer l’attention sur l’importance de ces observations a commenté que «l’espèce semble t-elle sédentaire dans la région de Béchar ». La prochaine étape est de trouver les preuves de la reproduction.

Notez que lorsque nous mentionnons subpersonata, nous parlons d’un “taxon” parce que même s’elle est actuellement considérée comme une sous-espèce de la Bergeronnette grise, il est prévu d’être élevée au rang d’espèce lorsque suffisamment de données sont publiées.

Mise à jour:

Une nouvelle zone de localisation de la ‘Bergeronnette du Maroc’ a été découverte à Abadla, 120 km au sud de (la ville de) Bechar (Ali Mehadji, 20/03/2017, photo 3).

First records of Moroccan Wagtail in Algeria

Moroccan Wagtail (Motacilla alba supersonata) is an endemic taxon to Northwest Africa. Up to the 1960s, its main breeding areas are located in the western part of Morocco between the High Atlas and the Atlantic coast and also in the north-east of the country. Since the 1960s, it started to expand from its core breeding area towards the south (e.g. Oued Draa), east (e.g. Tafilalt) and north (Oued Loukkos and eastern Mediterranean coast) (Thévenot et al. 2003).

In Algeria, this taxon was not cited by Isenmann & Moali (2000). Recently however, this taxon has been recorded a few times in the Wilaya of Bechar in the west of the country. These new observations were obtained by the Algerian birder Ali Mehadji and his colleague Redouane Tahri since at least 2015 (see photos). Ali who was the first to draw the attention to the importance of these new records commented that “the species apparently sedentary in the Béchar region”. The next step is find the breeding evidence.

Note that when we are mentioning subpersonata, we are talking about a “taxon” because although it’s currently treated as subspecies of the White Wagtail, it’s expected to be split when enough data are published.

References:

Isenmann, P. & Moali, A. 2000. Oiseaux d’Algérie / Birds of Algeria. SEOF, Paris.

Thévenot, M., Vernon, R. & Bergier, P. 2003. The Birds of Morocco. BOU Checklist No. 20. BOU, Tring.

Bergeronnette du Maroc (Motacilla alba subpersonata), Béchar, Algérie, 11 Nov. 2015 (Ali Mehadji)

Bergeronnette du Maroc (Motacilla alba subpersonata), Béchar, Algérie, 11 Nov. 2015 (Ali Mehadji)

Moroccan Wagtail (Motacilla alba subpersonata), Djorf Torba, Béchar, western Algeria, Sep. 2016 (Ali Mehadji)

Moroccan Wagtail (Motacilla alba subpersonata), Djorf Torba, Béchar, western Algeria, September 2016 (Ali Mehadji).

Bergeronnette du Maroc (Motacilla alba subpersonata), Abadla, ouest d’Algérie, 20 mars 2017 (Ali Mehadji)

Bergeronnette du Maroc (Motacilla alba subpersonata), Abadla, ouest d’Algérie, 20 mars 2017 (Ali Mehadji)

Merci à Ali pour la communication et pour les photos!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *